Le GPL en pratique

Partager
Partager

Comment fonctionne un véhicule GPL ?

Qu’en est-il de l’entretien ? Comment bénéficier de tarifs réduits pour le stationnement ?

Découvrez toutes les informations et conseils pratiques !

2
carburations
essence / GPL
Normes
européennes

Fonctionnement d’un véhicule GPL
en injection gazeuse

Fonctionnement d’un véhicule GPL
en injection gazeuse

Comme les véhicules essence, les véhicules GPL connaissent des évolutions technologiques. Aujourd’hui, il existe 2 technologies possibles pour alimenter le moteur en carburant : l’injection liquide et l’injection gazeuse.

La qualité des composants et l’implantation du kit GPL sur le véhicule répondent à des normes spécifiques. Depuis le 1er juillet 2001, ces normes sont communes à toute l’Europe (R67-01), qu’il s’agisse d’un véhicule constructeur ou d’un véhicule essence équipé au GPL.

Entretien

L’entretien d’un véhicule GPL ne nécessite pas plus d’interventions qu’un véhicule classique hormis le nettoyage des filtres du vapo-détendeur et une vérification des bougies d’allumage.

 

Entretien

Ces opérations sont effectuées :

  • soit dans le cadre des visites classiques réalisées par le constructeur du véhicule s’il s’agit d’un modèle première monte,
  • soit par un garagiste lors des visites de contrôle pour un véhicule équipé au GPL après achat (en moyenne une fois par an ou tous les 15 à 20 000 km).

Un réseau de spécialistes GPL est également présent dans toute la France pour réaliser la révision des véhicules.

 

Comparée aux véhicules à essence ou diesel, l’huile des moteurs GPL conserve de plus ses propriétés lubrifiantes plus longtemps grâce à la combustion propre du GPL et permet d’espacer les vidanges.

L’indice d’octane supérieur du GPL permet un fonctionnement plus doux évitant les vibrations.

Ces deux facteurs permettent d’accroître sensiblement la vie du moteur fonctionnant au GPL.

Contrôle technique

Depuis le 1er janvier 2011, lors des contrôles techniques obligatoires pour tout véhicule, les points spécifiques suivants seront vérifiés pour les véhicules GPL :

  • la conformité de l’énergie mentionnée sur la carte grise (E/G) ;
  • l’étanchéité du circuit de GPL, du dispositif de remplissage et des systèmes d’injections (gazeuse ou liquide) ;
  • le réservoir afin d’y déceler tout problème éventuel de chocs, rayures ou traces de rouille ;
  • pour les véhicules dont la mise en circulation est antérieure au 1er juillet 2001, le contrôle portera aussi sur le marquage (homologation) du réservoir GPL.
    Si celui-ci ne mentionne pas l’homologation R 67-01 ou une réception au titre du règlement 115, la dernière date de validité d’épreuve mentionnée sur le réservoir ne devra pas excéder 8 ans.
    Dans le cas contraire, il faudra le faire contrôler par votre installateur GPL et le faire ré-éprouver dans un centre de ré-épreuve.

Réépreuves des réservoirs

Trois organismes sont habilités en France pour la requalification des réservoirs (arrêtés du 16 décembre 2010) :

→  l’APAVE 
→  l’ASAP
→  le Bureau Veritas

Vous pouvez également consulter l’arrêté du 25 juin 2005 portant habilitation d’organismes pour le contrôle des équipements sous pression.

Centres de réépreuve

SARL ETS FAURE

Côte de la Cavalerie
09100 – PAMIERS

05 61 67 09 39


TEDS

21 avenue des Cerisiers
ZI du Bois Vert
31120 – PORTET-SUR-GARONNE

05 61 72 83 43


SOCEX

9 rue de la Production
ZI de Vic
31320 CASTANET-TOLOSAN

05 61 27 78 00


ATELIER BIGATA

96 rue du Montalieu
33320 EYSINES

05 56 28 61 70


EXTINCTEUR NANTAIS

34 rue de la Vertonne
Parc industriel de la Vertonne
44120 VERTOU

02 40 80 08 90


CENTRE D’EPREUVE 47 SARL

69 allée de Tournadel
47550 BOE

05 53 48 25 48


GLI – GAZ LIQUEFIES INDUSTRIE

rue Rothbaechel
67240 BISCHWILLER

03 88 06 29 00


DAVID CTS SARL

60 rue des Maisons Rouges
BP 195
79006 NIORT CEDEX

05 49 33 10 20

Spécificités du contrôle technique de l'installation GPL

Les spécificités du contrôle de l’installation GPL figurent dans l’instruction technique SR/V/FG-2 de l’UTAC.
Le contrôle technique doit être effectué dans l’un des centres de contrôle technique agréés répartis sur l’ensemble du territoire.

L’UTAC (Union Technique de l’Automobile du motocycle et du Cycle) est l’organisme national qui gère tous les centres de contrôles techniques véhicules en France.

Sur son site, il suffit de saisir l’identification d’un département dans le moteur de recherche pour connaître la localisation d’un centre.
Le contrôle peut être effectué dans un autre département que le département d’immatriculation et dans n’importe quel centre agréé pour le GPL.

→ Voir les centres de contrôle sur le site de l’UTAC.

Stationnement
Stationnement

Accès aux parkings souterrains
Bienvenue aux véhicules GPL !

 

L’ accès des parkings souterrains ouverts au public est autorisé aux véhicules GPL équipés d’une soupape de sécurité.

Depuis 2001, et conformément à la réglementation internationale (R67-01), tous les véhicules GPL sont munis d’une soupape de sécurité.

Depuis 2006, la signalétique d’interdiction de stationner pour les véhicules GPL non munis de soupape dans les parkings n’a plus cours.
Les véhicules GPL sont autorisés à se garer dans les parkings publics, y compris souterrains.

Des tarifs préférentiels

Dans de nombreuses villes et parkings publics, les voitures GPL bénéficient  de tarifs réduits ou de durée de stationnement gratuit en raison de leurs atouts environnementaux.

Certaines villes ont notamment adopté le « disque vert », qui offre aux conducteurs de véhicules à énergie alternative, dont le GPL, 1 h 30 à 2h de stationnement gratuit.

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule GPL, renseignez-vous auprès de votre mairie pour obtenir votre disque vert.

→  Découvrez les villes qui proposent  le disque vert !

3 minutes pour tout savoir sur le disque vert