Equipement d'un véhicule essence

Il est possible de faire équiper au GPL pratiquement tous les véhicules essence neufs ou d'occasion.

Le véhicule GPL conserve l'intégralité du système essence ; il peut fonctionner soit à l'essence, soit au GPL d'où l'appellation bi-carburation.

Les capacités des réservoirs peuvent s'échelonner entre 40 litres et 150 litres, les volumes utiles représentant 80 % du volume total, un réservoir de 50 litres ne peut contenir que 40 litres de GPL. Un système interne au réservoir permet de garantir le niveau de remplissage au niveau réglementaire.

Quel véhicule essence équiper au GPL ?

Pratiquement tous les véhicules essence neufs ou d'occasion peuvent être équipés au GPL. Ils doivent être en parfait état mécanique et entretenus selon les prescriptions de leur constructeur. L'adaptation ne peut être concluante qu'en utilisant un système GPL conçu pour le type de moteur du véhicule à transformer. Il est recommandé de réaliser un contrôle approfondi de l'état du moteur au-delà de 60 000 kms en analysant plus particulièrement les points suivants :

  • allumage (fils de bougie, bougies) ;
  • sonde(s) Lambda (rapidité de réaction) ;
  • émissions (analyse des gaz d'échappement) ;
  • catalyseur ;
  • échappement (aucune fuite) ;
  • amortisseurs arrières (usure prématurée).

En complément, une analyse d'huile vous informera de l'état général du moteur. Le professionnel en charge de l'équipement vous fera les recommandations nécessaires pour que le GPL s'adapte parfaitement à votre véhicule.

Etapes à suivre

L'équipement d'un véhicule au GPL doit être réalisé exclusivement par une entreprise compétente.

  • Une fois équipé au GPL, tout véhicule doit être présenté sans délai à la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) sous la responsabilité de son propriétaire, et après dépôt du dossier technique et administratif que doit constituer l'installateur GPL (disposition légale). Mandaté par le propriétaire du véhicule, l'installateur GPL peut aussi assurer cette mission. Cette démarche se nomme RTI (Réception à Titre Isolé).
  • Le véhicule GPL ayant été « réceptionné » par la DREAL, le certificat d'immatriculation doit être modifié en Préfecture. Dans la case « énergie », les lettres ES (essence) seront remplacées par E/G (Essence/Gaz) si le véhicule est en bi-carburation ou GP pour un véhicule en mono-carburation. Le coût de cette modification est généralement équivalent à un cheval fiscal.

Installateur GPL

L'arrêté du 10 novembre 2004 qui réglemente la transformation d'un véhicule essence au GPL définit l'installateur GPL :

« Installateur GPL : professionnel, personne physique ou morale régulièrement immatriculé en application des règles du commerce et de l'artisanat, pouvant justifier d'une assurance garantissant sa responsabilité civile pour les risques inhérents à la transformation GPL, et prenant sous sa responsabilité l'ensemble des opérations techniques et administratives liées à la transformation d'un véhicule au GPL spécifiées dans le présent arrêté ».

(extrait - article 1 de l'arrêté du 10 novembre 2004).
Voir l'arrêté du 10 novembre 2004 (JO du 29 décembre 2004)

De plus, même si elle est encore peu répandue, la norme NF M 88-600 sous la marque « AFNOR Compétence Certifiée » permet de garantir les compétences des personnels réalisant le diagnostic et l'entretien de systèmes GPL (niveau 1 de certification) mais aussi des personnels qui équipent complètement un véhicule au GPL (niveau 2). Avant de s'engager, il est conseillé de :

  • faire établir des devis écrits, précis et détaillés, auprès de plusieurs installateurs GPL,
  • vérifier les conditions de garantie et de service après-vente,
  • demander si l'entreprise se charge de l'homologation complète du véhicule GPL (RTI),
  • demander si les contrôles recommandés pour les véhicules ayant un fort kilométrage sont réalisés et inclus dans la prestation proposée.

Près de 200 spécialistes GPL sont présents dans toute la France.

Accéder à la carte des installateurs GPL ou cliquer sur la carte.

Carte des installateurs GPL

Equipements GPL

Les équipements GPL automobiles sont majoritairement produits aux Pays-Bas et en Italie. Ils doivent tous être homologués selon le Règlement des Nations-Unies R67-01 en vigueur depuis 2001. Certains équipements sont aussi homologués selon le règlement R115.

Cette homologation, spécifique à une marque de véhicules, s'applique à une gamme de puissance de moteurs pour laquelle le système d'injection a été développé. L'installateur doit suivre un guide de montage très strict permettant de garantir des performances définies lors de l'homologation.

Innovations et technologie

Le GPL est à la fois un carburant actuel et du futur.

Le GPL peut être associé à d'autres énergies alternatives. Il peut notamment être couplé à une motorisation électrique ce qui permet de réduire de manière encore plus significative les émissions de CO2.

  • En 2005, le CFBP et RMGaz ont développé un prototype Hybride GPL/Electrique, basé sur un modèle Toyota Prius II. Les tests réalisés montraient que le véhicule ne produisait que 92 grammes de CO2 au km, soit 11,5 % de moins que la Prius essence (104 g/km de CO2).

  • En 2011, Hyundai et Kia ont lancé les premiers véhicules hybrides électrique/GPL sur le marché coréen.
Cfbp