Pic de pollution : les véhicules GPL autorisés à rouler




En ce début décembre, plusieurs villes françaises sont exposées à un important pic de pollution atmosphérique.
Face à l'importance des risques sur la santé publique, des mesures de circulation alternée et de gratuité des transports en commun ont été mises en place.

Concernant Paris, c'est la 4e fois en 20 ans que la circulation alternée est instaurée dans la capitale, mais déjà la deuxième fois depuis le début de l'année 2016.

Classés Crit'Air 1, les véhicules GPL sont autorisés à circuler quelle que soit leur immatriculation car ils sont « peu polluants » et contribuent à une mobilité plus propre.

En effet, un véhicule GPL émet :

  • Zéro particule
  • Moins de NOx
  • Jusqu'à - 20% de CO2 …


Des tests d'émissions menés en condition réelle de circulation (RDE) confirment les performances sanitaires et environnementales du GPL :





Si vous souhaitez en savoir davantage sur le GPL carburant !



Cfbp