Le CFBP propose la mise en place d'un nouveau bonus de 400 euros pour les véhicules GPL et à énergie alternative

Les véhicules à énergies alternatives représentent aujourd'hui seulement 1,5 % de part de marché des ventes de véhicules en France.
La réforme du dispositif de bonus-malus écologique proposée par le CFBP prévoit que le bonus s'applique exclusivement aux véhicules à énergies alternatives (GNV, GPL, E85, électrique et hybride) émettant moins de 130 g de CO2/km. Ce projet envisage donc de supprimer les bonus existants pour les véhicules fonctionnant exclusivement à l'essence ou au diesel soit 96 % des véhicules mis sur le marché en 2010.
Le bonus de 5 000 euros ou de 3 500 euros pour les véhicules électriques et hybrides seraient maintenus tout comme les malus applicables aux véhicules émettant plus de 140 g CO2/km.
Le CFBP se mobilise afin de soutenir un réel mix énergétique automobile, permettant aux consommateurs d'obtenir une vision plus claire des alternatives aux carburants traditionnels actuellement disponibles et de leurs qualités respectives. En effet, les véhicules à énergies alternatives réduisent les émissions de CO2 de 12 à 90 % par rapport aux carburants traditionnels et de 30 à 100 % des polluants tels que les particules ou oxydes d'azote (NOx).
Cfbp