La combustion du GPL ne produit pas de particules.

Le Centre international de recherche sur le cancer de l'OMS vient de classifier les gaz d'échappement des moteurs diesel parmi les causes de cancer. Lorsque l'automobile est indispensable, rouler au GPL permet de limiter l'impact sur l'effet de serre, sur la qualité de l'air sans grever le budget.

Lire le communiqué de l'OMS

Cfbp