Grande Bretagne : le GPL au cœur du plan de lutte contre la pollution de l’air



Le gouvernement britannique a publié, le 5 mai 2017, la première version de son plan pour l'amélioration de la qualité de l'air. Le GPL figure parmi les solutions envisagées pour diminuer les émissions liées à la circulation.


Rédigé conjointement par le ministère de l'Environnement et le ministère des Transports, le plan fait de la réduction de la pollution routière sa priorité. Plusieurs mesures sont envisagées, dont la conversion des taxis au GPL.
Reconnu pour ses qualités environnementales (zéro particule, - 20% de CO2, et - 95% de CO comparé à l'essence), il s'impose en effet comme une solution de mobilité alternative disponible dès à présent pour lutter contre la pollution.

Le projet prévoit également d'équiper les bus et poids lourds de nouvelles générations de pots catalytiques, ainsi qu'une zone « air propre » au cœur de la capitale dès 2019.
Pour pouvoir y circuler, les véhicules ne respectant pas certains standards anti-pollution devront s'acquitter d'une taxe.

La proposition d'une extension des subventions à l'achat de véhicules propres, un programme ciblé de prime à la casse ainsi que la réduction de la vitesse sur les routes des régions les plus polluées sont également envisagés

Parallèlement à cette publication, une consultation auprès des autorités locales est lancée.
Ouverte jusqu'au 15 juin 2017, elle vise à améliorer le texte du plan définitif, qui sera publié d'ici au 31 juillet 2017.



Cfbp