GPL & Mobilité durable

PUBLICATION DU RAPPORT DE L'OPESCT SUR "Les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir & utiliser des véhicules écologiques"

L'Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) a publié jeudi 16 janvier son rapport sur "Les nouvelles mobilités sereines et durables : concevoir & utiliser des véhicules écologiques".


Ce rapport de la Sénatrice Fabienne Keller et du Député Denis Baupin fait la synthèse d'une série d'auditions organisées tout au long de l'année 2013.


L'objectif : renverser le raisonnement afin de concevoir un véhicule approprié aux besoins en mobilités des usagers et adapté aux contraintes du monde actuel.


« La situation actuelle ne peut pas perdurer : les émissions de CO2 contribuent à l'effet de serre et doivent être réduites ; les émissions de particules fines et de NOx par les moteurs diesel ont un impact sanitaire avéré. En parallèle, la crise de la filière a des conséquences tangibles pour les salariés, qui en font les frais. Les clients voient leurs dépenses d'achat, d'entretien et de carburant amputer leur pouvoir d'achat. Les usagers des véhicules connaissent une souffrance grandissante dans la mobilité, qui est entravée par les encombrements, les difficultés de stationnement, l'absence de sérénité dans le transport. »

Face à ce constat, le rapport comprend de nombreuses recommandations et pistes de réflexion pour une mobilité toujours plus respectueuse de notre environnement. La mobilité du 21ème siècle doit être organisée afin de permettre une multiplicité de choix, pour un usage performant de chacune des solutions et adapté aux différents besoins et être sobre, interactive, intermodale, sereine.


La mixité énergétique et la diversité technologique sont à ce titre encouragées:

« La réponse à des besoins multiples doit être diversifiée : Plusieurs choix sont encore possibles, tant pour les moteurs que pour les carburants. Les nouveaux services doivent encore trouver leur modèle économique. La recherche montre que des évolutions sont possibles. » (…). Les deux rapporteurs recommandent entre autres de « ne fermer aucune option technique de motorisation pour promouvoir la mixité énergétique : des sauts technologiques peuvent avoir lieu aussi bien dans les moteurs thermiques (gaz, agro-carburants issus d'énergies renouvelables) qu'électriques, à l'hydrogène ou à l'air comprimé » ; mais également d'accorder les avantages consentis aux voitures électriques aux autres types de voitures écologiques, et notamment les hybrides, celles fonctionnant au GPL, au GNV, à l'hydrogène ou à l'air comprimé afin de promouvoir la mixité énergétique dans les transports.


S'agissant du GPL en particulier, le rapport recommande entre autres :

  • de faire évoluer le modèle automobile en favorisant notamment l'adaptation des véhicules essence pour qu'ils puissent utiliser du GPL ou GNV
  • et de retirer les panneaux « interdit au GPL » à l'entrée des parcs de stationnement : Depuis 2006, tous les parkings publics sont ouverts à toutes les voitures GPL. Pourtant, certains panneaux d'interdiction qui n'ont plus aucune raison d'être sont toujours en place faute à certains gestionnaires de parcs de les avoir retirés lors de la levée de l'interdiction en 2006. Le Club des Voitures Ecologiques et le CFBP ont même créé un nouveau panneau

    « Bienvenue aux véhicules GPL » afin de s'y substituer.



  • Pour consulter le projet de rapport:

http://blogs.senat.fr/nouvelles_mobilites/files/Tome-I-texte-du-projet-du-15-janvier.pdf


  • Pour consulter l'ensemble des comptes rendus des auditions :

http://blogs.senat.fr/nouvelles_mobilites/files/Tome-II-texte-du-projet-du-15-janvier.pdf


  • Pour consulter le rapport final :
http://blogs.senat.fr/nouvelles_mobilites/



  • Pour visionner les interventions vidéos du CFBP :

Audition publique du 5 décembre 2013 : Comment atteindre l'objectif proclamé d'une consommation d'essence réduite à 2 litres aux 100 kms ?











Audition publique du 5 juin 2013 : "Comment lever les contraintes de nature énergétique et économique ?"










Audition publique du 19 mars 2013 :

  • Table ronde 1 : "Le grand enjeu de l'énergie"








  • Table ronde 2 : "L'enjeu incontournable de la pollution"








  • Table ronde 3 : "Quelles solutions pratiques proposer aux consommateurs ? Quels sont les freins actuels au développement des carburants alternatifs et d'autres solutions ?"

Voir la vidéo de la 3è table ronde sur le site de l'Assemblée Nationale




Cfbp