14èmes Rencontres parlementaires de l'énergie




10 décembre 2013


Présidées par Marc Goua, député de Maine-et-Loire & rapporteur spécial "Energie" pour le projet de loi de Finances 2014 et Hervé Mariton, député de la Drôme & rapporteur spécial de la conduite et du pilotage des politiques d'écologie, ces rencontres ont rassemblé décideurs politiques, économiques et publics, société civile et journalistes, qui s'impliquent dans la construction d'un écosystème pour tous les acteurs de la filière énergétique.

Au programme des débats de cette 14ème édition : enjeux européens et nationaux liés au mix, aux nouvelles filières et à la performance énergétique dans le cadre du futur projet de loi sur la transition énergétique.

Intervenant dans le cadre de la session « Energie positive & territoire : quel potentiel de développement ? », le CFBP a présenté le rôle de l'énergie GPL dans le cadre de cette transition énergétique et rappelé son potentiel en matière d'efficacité énergétique via l'exemple du projet de rénovation au propane mené par la commune de Préveranges.

Voir la vidéo de l'intervention


En savoir plus sur le projet "Préveranges"


D'autres intervenants ont souligné l'intérêt de l'énergie GPL tant du point de vue de la mobilité que de la réappropriation du bien énergétique par les collectivités.

Ainsi, Vincent Champain co-Président de l'Observatoire du long terme, a rappelé que le GPL est une solution de transport renouvelable accessible aux classes modestes et moyennes.

"Le transport est en grande partie mû par le pétrole. On parle également de mobilité électrique, qui est probablement une voie d'avenir. Mais, aux Etats-Unis, "l'âge d'or du gaz" fait que des locomotives sont converties afin de fonctionner au gaz - avec à la clef une baisse des émissions de CO2. Le transport à énergie renouvelable est en train de devenir accessible aux classes moyennes et populaires. L'énergie électrique s'adresse souvent encore aux classes supérieures - convertir une voiture bas de gamme au GPL coûte quelques centaines d'euros, alors qu'un véhicule électrique comparable présente un surcoût encore dix fois supérieur, avec des contraintes en termes de recharge."

Le GPL a de plus clos les propos du Médiateur national de l'énergie, Jean Gaubert qui encourage les initiatives locales :

" Je crois beaucoup aux initiatives locales : un réseau de gaz au propane a ainsi été développé dans le département des Côtes d'Armor, là où il n'était possible d'avoir du gaz naturel. Il y a des solutions qui peuvent fonctionner ainsi aussi sur le territoire. Qui peuvent permettre d'avoir des réseaux. Puisque l'on des fait des réseaux l'intérêt est d'avoir des réseaux qui sont propres à une évolution et encourager, par exemple, la création de mini-réseaux de chaleur dans les lotissements plutôt que d'inciter chaque foyer à s'équiper d'un poêle à bois. Nous ferons ainsi des économies d'énergie et participerons à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. "




Pour découvrir les interventions : voir les Actes des 14èmes Rencontres parlementaires sur l'énergie

Pour découvrir l'ensemble des interventions en vidéo, consultez le site d'Actu-environnement

Pour en savoir plus sur le rôle de l'énergie GPL auprès des territoires : voir la note de position


Cfbp